La beauté graphique d’un jeu

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

La vénérable série des Counter Strike traduit bien le passage du temps et l’importance relative du graphisme. Ainsi, CS 1.6, sorti à la fin des années 90, amas de pixels grossiers et d’animations rigides, comptait davantage de joueurs actifs que Counter-Strike Source, sorti 7 ans environ plus tard et significativement plus agréable à l’œil. Ce n’est que récemment que Counter Strike Global Offensive, dernier opus en date, sorti très récemment, a réussi l’exploit de concentrer davantage de joueurs qu’1.6, ajoutant des graphismes pointus à de nouvelles features.

Un monde qui a rarement été gâté, niveau graphisme, c’est bien celui des jeux gratuits accessibles depuis un navigateur. Normal : jusqu’à une époque très récente, il était difficile d’incorporer un moteur graphique digne de ce nom à un navigateur internet. C’est la grande époque du petit jeu en flash, parfait pour s’occuper 15 minutes au bureau, mais à l’aspect graphique généralement terne ou minimaliste. Tout va changer avec l’arrivée sur le marché de l’Unity Engine…

L’Unity est un moteur pensé pour les développeurs indépendants, facile à utiliser, intégrable à un navigateur, et facile d’accès. Il a rapidement quitté le seul giron de l’indé pour être utilisé par les grands noms du jeu en ligne gratuit qui y ont vu là un moyen de proposer des jeux aboutis et à l’aspect visuel agréable et comparable à des productions commerciales régulières. On peut considérer Pirate Storm et Battlestar Galactica Online comme des représentants fidèles de cette nouvelle vague.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »